You are going to favourite:

Pénicaux a mûrit, elle. Trouvant même qu’Elisabeth dépasse les Borne. Il faut dire qu’à ce jeu de grattage, les perdants de la réforme de l'assurance-chômage seront 1,15 million, dès le 1er juillet. Comme ces ex-smicards qui verront leur allocation passer de 985 à 667 euros par mois. Une sordide équation qui ne passe pas chez les occupantes qui ont mené, cette semaine, une action au pôle emploi de La Roche-sur-Yon et fait leur tournée de réouverture des « galères en bars ».
Une histoire de dingues !
Une histoire de dingues !